Nouveau : Des chèques repas de 8 €

 

A partir du 01 janvier 2016, la valeur maximale du chèque repas passera de 7 à 8 euros. La bonne nouvelle est que la propre contribution de l'employé reste plafonnée à 1,09 €. Il s'agit donc de celle de l'employeur qui augmente de 1 €.

 

Chèque repas par jour presté

Le chèque repas est en fait une contribution de l'employeur visant à diminuer les coûts de votre repas de midi. Il était à la base une sorte de compensation financière pour les employés dont l'entreprise ne bénéficiait pas de cantine, mais est par la suite devenu un avantage extralégal très populaire. En effet, il est plus intéressant qu'une augmentation salariale en espèces, tant pour l'employé et pour l'employeur.

 

Chaque chèque représente un certain montant que vous pouvez utiliser dans les restaurants ayant apposé un autocollant spécifique sur leur fenêtre ou dans les supermarchés. Vous recevez un chèque (ni plus ni moins car cela ne remplirait pas les conditions légales) par journée de travail prestée.

 

Les employés bénéficient d'1 euro supplémentaire

Les chèques repas forment un avantage extralégal qui est exonéré sous certaines conditions, à savoir les cotisations de sécurité sociale et les prélèvements de salaires par l'entreprise. En effet, l'employé se voit retirer 1,09 € et le montant octroyé par l'employeur ne peut être supérieur à 5,91 €.

 

A l'exception du syndicat socialiste, les partenaires sociaux ont trouvé un accord pour la période allant de l'année 2015 à 2016. Ceux-ci ont demandé au gouvernement fédéral d'augmenter la valeur maximale du chèque repas de 7 à 8 €, et ce au travers d'une augmentation de la contribution de l'employeur passant de 5,91 € à 6,91 €. L'apport propre de l'employé reste quant à lui maintenu à 1,09 €. Le Conseil des Ministres a approuvé cette décision en mars 2015.

 

A partir du 01 janvier 2016

La valeur du chèque est donc généralement de 7 euros. À partir du 1er janvier 2016, la participation maximale de l'employeur sera augmentée d'un euro, et ne pourra donc pas dépasser 6,91 euros. De cette manière, la valeur du chèque repas augmente à 8 euros. L'intervention patronale fiscalement déductible par chèque repas est également doublée, passant de 1 à 2 euros.

  • s-facebook